La consommation d’énergie : notre introduction à ce sujet

L’énergie électrique est devenue aujourd’hui un besoin vital pour le fonctionnement de notre société moderne. Elle est devenue essentielle à tout ce qui entoure l’humain et son quotidien. Cette énergie autrefois tarissable n’était pas disponible en quantité suffisante pour alimenter toute la planète. Il est donc nécessaire de penser à sa rationalisation et à l’amélioration de ses nouvelles formes existantes. 

Qu’est-ce que l’énergie électrique ?

L’énergie électrique est l’énergie transférée ou emmagasinée grâce à l’électricité. Elle est transférée d’un système vers un autre par un mouvement de charge. Elle est transférée et stockée grâce à des alternateurs puis convertie sous une autre forme afin d’être utilisée au besoin.

A découvrir également : Quelle chaussure porter avec une Robe-pull ?

Quelles sont les différentes sources d’énergie électrique ?

Nous distinguons deux sources d’énergie ; primaire et secondaire. L’énergie primaire est celle issue d’un mécanisme naturel de production. Celle secondaire est celle produite  volontairement par une transformation de l’énergie primaire. L’énergie secondaire est le produit fini utilisable pour la consommation. Il y a deux types d’énergies que sont : les énergies renouvelables et non renouvelables.

Les énergies renouvelables sont des sources d’énergie dont le renouvellement est naturel et rapide. Nous pouvons illustrer le solaire, l’hydraulique, la biomasse, la géothermie, etc.

A découvrir également : Dans quel cas porter des lunettes ?

Les énergies non renouvelables ou fossiles sont disponibles en quantités limitées et ne sont pas en mesure de se renouveler. Le charbon, le gaz, le pétrole et le nucléaire sont des énergies fossiles.

Quel impact environnemental ?

Que ce soit  renouvelable ou non renouvelable, la production de l’énergie va impacter négativement l’environnement. Tout d’abord il est démontré que les énergies fossiles génèrent une importante émission de gaz à effet de serre. Cela provoque directement le réchauffement climatique. La destruction des forêts pour la production du charbon provoque une rareté des pluies et un déséquilibre écologique. Les marées noires occasionnent la disparition de plusieurs espèces aquatiques et la pollution avancée des eaux marines.

En ce qui concerne les énergies renouvelables, elles ne produisent pas une importante quantité de gaz à effet de serre. Néanmoins leur installation requiert parfois la destruction de l’harmonie naturelle. Par exemple, la mise en place d’une centrale électrique peut engendrer la destruction et la disparition de la faune aquatique. La mise en place des panneaux photovoltaïques entraîne le recouvrement de l’espace terrestre suivi d’un réchauffement léger

Quelles solutions pour le futur ?

Face à la demande de plus en plus croissante de l’humanité, nous devons nous tourner vers les énergies dites renouvelables (solaire, éolienne, hydraulique, biomasse,).  Ces énergies sont plus propres, plus écologiques, disponibles en quantité illimitée et complètement gratuite.

 

De plus en plus sollicité à l’échelle mondiale, l’énergie électrique est devenue primordiale et vitale comme l’eau ou la nourriture. Pour faire face à la demande mondiale, nous devons poursuivre les innovations technologiques. Il s’agira de mettre l’accent sur les énergies renouvelables et d’apprendre l’utilisation rationnelle de l’énergie. Tout ceci passera également par le respect de l’environnement et la maîtrise de l’impact de la production de l’énergie sur le réchauffement climatique.

Comment mesurer notre consommation d’énergie électrique ?

Pour mesurer notre consommation électrique, nous pouvons utiliser différents appareils de mesure. Le plus courant est le compteur électrique qui se trouve dans chaque foyer. Il est souvent situé dans un boîtier à côté du disjoncteur.

Il existe aussi des outils plus performants, comme les compteurs communicants, qui permettent de transmettre en temps réel la consommation électrique à un centre de contrôle. Ces compteurs sont souvent utilisés par les fournisseurs d’électricité pour mieux gérer la production et éviter les surcharges sur le réseau électrique.

Il existe des appareils connectés tels que des wattmètres intelligents, qui peuvent être installés directement sur une prise murale ou un circuit spécifique afin de mesurer la consommation précise d’un équipement particulier (télévision, climatiseur, etc.).

Ces solutions ne sont pas toujours accessibles à tous et ont souvent un coût élevé. Une alternative simple consiste donc à noter régulièrement sa facture d’électricité et sa consommation mensuelle pour avoir une idée globale de sa dépense énergétique.

Mesurer régulièrement notre consommation d’énergie peut aider à prendre conscience de nos habitudes quotidiennes et ainsi identifier les points où l’on pourrait économiser de l’énergie. Effectivement, cela permettra notamment aux ménages ayant des difficultés financières liées aux factures énergétiques trop importantes d’adapter leurs habitudes pour réduire leur budget tout en préservant leur confort quotidien.

Les gestes simples pour réduire notre consommation d’énergie au quotidien

Dans le but de réduire notre consommation énergétique, il faut adopter des gestes simples et utiles dans la vie quotidienne. Quelques astuces sont à adopter, telles que :

Éteindre les lumières et les appareils électriques lorsqu’on quitte une pièce : l’un des premiers réflexes à avoir pour éviter inutilement une dépense en énergie.

Éviter le gaspillage alimentaire : Moins de nourriture gaspillée signifie moins d’énergie utilisée pour produire et stocker cette nourriture.

Diminuer la température du chauffage ou de la climatisation lorsque personne n’est présente chez soi afin de limiter son utilisation.

Privilégier les modes ‘économie’ sur ses équipements électroménagers tels que la machine à laver, le sèche-linge … (effectivement, ces modes économiques permettent généralement de diminuer significativement sa facture).

• Acheter des ampoules LED voire même halogènes plutôt qu’une ampoule classique car elles permettraient de diviser par 4 leur consommation.

Certains gestes ne nécessitent pas un effort particulièrement important mais peuvent générer immédiatement des résultats :

1 • Débrancher tous les chargeurs non utilisés qui restent connectés aux prises électriques : ils continuent souvent de consommer une faible quantité d’électricité même si aucun appareil n’est branché dessus.

2 • Utiliser un couvercle sur vos casseroles : cela permettra à l’eau de chauffer plus rapidement, ce qui réduira le temps nécessaire pour cuisiner.

3 • Remplacer votre douche par un pommeau de douche économe en eau. Il permettrait ainsi d’économiser jusqu’à 50% d’eau et d’énergie sur sa facture annuelle.

C’est donc à travers ces petits gestes que nous pouvons considérablement limiter notre consommation énergétique au quotidien. Effectivement, la somme de toutes ces actions peut avoir un impact positif sur notre porte-monnaie tout en participant activement à la protection de l’environnement.