Maîtriser l’art du noeud de cravate Windsor en quelques étapes simples

Intemporel, élégant et volumineux, le nœud Windsor est parfait pour les grandes occasions. Réputé pour sa complexité, il n’est pas facile à apprendre. Toutefois, il existe des astuces pour le maîtriser en quelques étapes simples.

Entre techniques simples et méthodes infaillibles, nous vous livrons ici les secrets de l’art du nœud Windsor.

A lire également : Baptême : choisir le vêtement blanc idéal et le moment parfait

Nœud Windsor : l’art du nœud de cravate britannique

Originaire de la Grande-Bretagne, le nœud Windsor a été popularisé par le duc de Windsor. Volumineux et épais, ce nœud se marie bien avec les longues cravates au tissu fin.

Largement plébiscité en dépit de sa complexité, il convient parfaitement aux grandes occasions. Vous pouvez notamment le porter pour un mariage, un dîner de gala, etc.

A lire également : Personnaliser sa robe de soirée : astuces et idées créatives pour briller

Dans les cultures, le nœud Windsor a bien des appellations. On peut l’appeler double Windsor ou nœud Scappino. Pour réussir ce nœud papillon iconique, inspirez-vous des tutoriels disponibles en ligne et suivez les 4 étapes déclinées ci-après.

Étape 1 : positionner correctement la cravate pour débuter

Il est important de bien positionner la cravate pour réussir le noeud Windsor. Un positionnement asymétrie doit être respecté avec une place particulière pour chaque pan de la cravate.

Pour y arriver, placez la cravate de manière à passer le pan le plus large sur votre épaule droite. Arrêtez le pan le plus fin au milieu de votre poitrine. Laissez pendre le pan large plus bas. Il peut descendre au niveau de la taille suivant la longueur de la cravate.

Étape 2 : croiser les pans de la cravate

Lorsque vous réussissez le positionnement de départ de votre cravate, passez à la formation de la croix. C’est la première étape pour réaliser le nœud Windsor.

Maîtriser l'art du noeud de cravate Windsor en quelques étapes simples

Pour réaliser la croix, tout ce que vous avez à faire, c’est croiser les pans de la cravate. Concrètement, faites passer le grand pan sur le petit et ramenez-le.

Veillez à réaliser le croisement au plus proche possible du col. C’est l’astuce efficace pour obtenir un nœud Windsor solide et bien serré.

Étape 3 : réaliser deux boucles successives

Le nœud Windsor se compose de deux grands noeuds. La réalisation de ces nœuds est le cœur même de l’art britannique. Pour réussir à cette étape, nous vous conseillons de procéder pas à pas en suivant un tutoriel vidéo.

Avec le grand pan, vous devez former une première boucle en deux temps. Lorsque la première boucle est obtenue, vous devez faire une deuxième boucle symétrique à la première pour assurer un rendu élégant de votre noeud Windsor.

Surtout, prenez votre temps à ce niveau. Il faut beaucoup de pratique pour devenir un as du nœud Scappino.

Étape 4 : former le nœud Windsor

La dernière étape de la réalisation du nœud Windsor consiste à passer le pan large de la cravate dans les boucles symétriques.

Maintenez tout en place, puis tirez sur le pan court pour faire remonter le nœud. Serrez correctement votre noeud autour du coup, puis ajustez votre cravate.

Prenez un miroir pour observer le résultat. N’hésitez pas à demander l’avis de vos proches pour apprécier la réussite de votre noeud Windsor. Lorsque vous commencez, entraînez-vous tout seul.

Tentez ensuite de nouer les cravates au cou de vos proches pour affiner votre savoir-faire. Lorsque vous domptez le nœud Windsor, plus aucun nœud de cravate ne vous résiste !